Electronique > Réalisations > Ajout d'une sortie Ligne sur un HP

Dernière mise à jour : 13/12/2009

Présentation

Ajouter une sortie niveau ligne sur un ampli qui n'en est pas pourvu d'origine, est une question qui revient de temps en temps sur les forums. Nous allons voir ici comment ajouter une telle sortie en se repiquant sur la sortie HP. Cette méthode ne donne pas d'aussi bons résultats que si l'on se repique sur le potentiomètre de volume (comme décrit sur cette page), mais est aussi simple à mettre en oeuvre. Le premier schéma s'applique à un ampli BF simple, dont une des deux bornes du HP est reliée à la masse. Le second schéma est adapté pour un ampli BF dont les deux bornes du HP sont chacune reliée à un amplificateur distinct (montage en pont).

Schéma 1 - Amplificateur BF simple

Ce schéma suppose qu'une des bornes du HP (généralement la borne "moins") est relié à la masse.

Sortie Ligne sur HP - Ampli simple

La référence du signal BF de sortie est la masse, pas de difficulté. Le repiquage s'effectue directement aux deux bornes du HP, en s'assurant bien sûr que la masse de la prise jack (ou cinch) est bien reliée à la masse de l'ampli BF. Les deux résistances R1 et R2 assurent une adaptation sommaire de niveau, en constituant un pont diviseur de tension. Pour atténuer de façon plus importante le signal en sortie (si vous le trouvez trop fort), augmentez la valeur de la résistance R1, 10 KO à 47 KO. La puissance que devront pouvoir dissiper les résistances dépendra de la puissance qui peut être appliquée au HP. Pour des puissances de l'ordre de 1 à 10 W, choisissez des résistances 1 W. Pour des puissances de l'ordre de 10 à 50 W, choisissez des résistances 5 W ou 10 W (cela fait une bonne marge, mais au moins elles ne chaufferont pas de trop). Il n'y a normalement pas besoin de condensateur de liaison en sortie, car une topologie d'amplification simple conduit rarement à retrouver une tension continue en sortie. Car soit l'alimentation de l'ampli est simple et la sortie de cet ampli s'effectue alors au travers d'un condensateur, soit l'alimentation de l'ampli est symétrique et la tension continue en sortie finale est faible ou nulle.

Cas des faibles puissances
Si le HP ne reçoit qu'une puissance modeste de quelques mW, quelques dizaines de mW ou quelques centaines de mW - radio-réveil ou petit poste de radio par exemple, la tension disponible aux bornes du HP est assez faible pour qu'on puisse se contenter de la résistance série R1 et supprimer la résistance parallèle R2. Dans ce cas, la résistance R1 peut se contenter d'avoir une valeur comprise entre 22 ohms et 1 KO, son rôle sera plutôt de protéger la sortie de l'ampli BF contre tout court-circuit malheureux - bien que le risque de faire des dégats irréversibles sur des petits équipements reste assez faible, que d'apporter une atténuation conséquente.

Schéma 2 - Amplificateur BF en pont

Ce schéma suppose qu'aucune des bornes du HP n'est relié à la masse, et que l'on a affaire à deux amplis (un pour chaque borne du HP, montage dit en pont).

Ajout sortie ligne sur HP - Ampli en pont

La référence du signal BF de la prise jack (ou cinch) de sortie est toujours la masse, mais cette fois, la masse n'est pas reliée à une borne du HP. Vous devrez donc la localiser sur l'ampli BF, ce qui ne devrait pas poser de grande difficulté. Le repiquage du point chaud de la sortie ligne s'effectue sur la borne "plus" du HP. Les deux résistances R1 et R2 assurent une adaptation sommaire de niveau, en constituant un pont diviseur de tension. Pour atténuer de façon plus importante le signal en sortie (si vous le trouvez trop fort), augmentez la valeur de la résistance R1, 10 KO à 47 KO. Pour la puissance que devront pouvoir dissiper les résistances, même chose que ce qui est dit pour le premier schéma. Le condensateur de liaison C1 est très fortement conseillé. Vous ne pouvez le supprimer (et le remplacer par un court-circuit) que si la sortie de l'ampli (borne "plus" du HP) ne présente aucune tension continue par rapport à la masse. Cela est parfois le cas avec les amplificateurs en pont; mais comme la tension continue est généralement identique sur les deux bornes du HP (on l'éspère en tout cas), ce dernier ne voit aucune différence de potentiel et ne risque rien. Si vous n'avez pas les moyens de le vérifier, mettez ce condensateur, les choses seront bien plus simples ainsi. Si l'amplificateur est de faible puissance (moins de 3 W), vous pouvez opter pour un condensateur ayant une tension de service de 40 V.