Publications > Nouvelles et romans > Conditionnements (nouvelle)

Dernière mise à jour : 18/06/2017
Statut : En cours
ISBN : <aucun>

L'histoire...


livre_nouvelle_vignette_notdefined.jpg Lors d'une intervention de dépannage dans un studio, un technicien surprend des journalistes et standardistes qui se comportent bizarrement. Rapidement, il va comprendre qu'il en a trop vu.

Conditionnement (extrait)

Charles avança à pas de loup en direction de la pièce où il pensait trouver l’animateur, au bout du couloir. En passant devant la salle de réunion, il sursauta. Il y avait dans la salle, assis autour d’une table ronde, six personnes qui ne bougeaient ni ne disaient mot. Parmi elles, il reconnut tout de suite la journaliste au joli teint et le roquet. Tous deux lui faisaient face, la bouche grande ouverte. Un silence total régnait.
Sur le moment, Charles pensa qu’ils laissaient la parole à un auditeur en ligne. Mais personne n’avait de casque audio sur les oreilles. Il y avait plusieurs feuilles manuscrites éparpillées sur la table, et une petite bouteille d’eau à chaque place. Charles attendit quelques instants, regarda derrière lui et pensa qu’on lui faisait une blague. Sans doute une de ces stupides caméras cachées. Il regarda le roquet dans les yeux, et s’apprêtait à parler quand le téléphone sonna. Charles, qui ne s’y attendait pas, sursauta vivement. Aucun des individus assis autour de la table ne bougea d’un cil.
« Putain, ils sont forts. »
Il attendit que le téléphone cesse de résonner, et observa attentivement le visage de chacun. Quelqu’un finirait bien par bouger. Mais il n’avait pas le temps de jouer. Il entra dans la pièce et s’approcha du roquet.
- Excusez-moi de vous déranger, mais je m’en vais. Je vous envoie le compte-rendu d’intervention demain matin.
Le roquet ne bougea pas d’un poil, et Charles lut de la peur dans ses yeux. Cela le mit mal à l’aise et il recula d’un pas. « Satané caméra cachée, ils sont vraiment prêt à tout... »
...

Avertissement

Ce texte a fait l'objet d'un dépôt de paternité auprès de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) et auprès de CopyrightFrance.

Textes déposés - copyrightfrance_7MY54C7-1