Publications > Nouvelles et romans > La nuit (nouvelle)

Dernière mise à jour : 18/10/2016
Statut : Terminé

L'histoire...


livre_nouvelle_la_nuit_vignette_001aLes voyous se sont organisés et la panique gagne la population. Les forces de l'ordre ne savent plus où donner de la tête et les boulangeries ferment plus tôt. Mais rien n'empêchera la vieille de faire sa balade. Comme chaque soir.


ISBN (livre papier) : 979-10-92039-06-1
ISBN (eBook) : 979-10-92039-31-3


Zoom couverture

Publication

Nouvelle disponible sur :

La nuit (extrait)

La vieille n'essayait pas de camoufler les petits détails qui bousculent une vie, et son physique mettait en avant le côté solide des choses. Son visage était aussi carré qu'un cube, et ses cheveux, arrosés chaque matin par une solution à base de jus de citron et d'eau de vie, avaient la souplesse des piquants de hérisson. Son dos suivait une courbe prononcée mais elle n'en souffrait pas. C'est tout du moins ce qu'elle affirmait au médecin auquel elle ne rendait visite qu'une fois par an, quand elle devait, par obligation, mettre à jour sa carte à puce. Elle portait ses 90 ans comme on porte un trophée.
Depuis la montée en puissance de la délinquance dans son quartier, elle se levait aux aurores pour se consacrer à son potager, pendant que les voyous cuvaient leur vin. Ses plants de tomates donnaient naissance à des fruits aux formes bizarres, qui ne partageaient aucun point commun avec celles du voisin, qui étaient rondes et lisses comme des définitions de dictionnaire.
Depuis des années, elle terminait la journée avec ses six kilomètres de marche, les pieds compressés dans des chaussures trop étroites et aux semelles épaisses. Elle ne se souvenait plus à quelle occasion on lui avait offert ces chaussures de sport. Ni qui, d'ailleurs. Mais ce fut sûrement à l'occasion d'un événement important. Ce dont elle était sûre, c'est que le but n'avait pas été de remplacer un vélo volé. Le sien était là, contre le mur de sa maison, tout rouillé, les pneus à plat et le guidon de travers. Cette histoire de chaussures finirait bien par lui revenir un jour.
...

Avertissement

Ce texte a fait l'objet d'un dépôt de paternité auprès de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) et auprès de CopyrightFrance.

Textes déposés - copyrightfrance_7MY54C7-1