Divers > Lasers > Avertissements

Dernière mise à jour : 05/12/2010

Présentation

Les lasers sont fascinants et leur côté "destructeur" fait peur à certains en même temps qu'il en attire d'autres.

Pointeur - 5b diode_laser_vert_001b 

Utiliser ce "rayon de la mort" pour faire éclater des ballons, allumer à distance une allumette, découper du plastique ou faire des trous dans des boitiers en plastique confirme que le jouet n'en est pas un. Moi-même ai toujours été fasciné par les lasers, et quand j'ai pu m'offrir mon premier pointeur laser 1 mW, j'étais super content. J'utilise les lasers de façon responsable, c'est à dire que je connais les risques et que je fais ce qu'il faut pour que moi-même et mon entourage ne soit pas mis en danger. Cette page pose quelques règles élémentaires sur l'utilisation de lasers.

Lasers abordables

Plusieurs sites de vente proposent désormais des lasers de petite puissance (pointeurs laser rouge 1 mW) et certains mettent en vitrine des lasers de puissance atteignant plusieurs centaines de mW. En cherchant un peu on trouve aussi des lasers de plusieurs watts mais ces derniers coûtent encore assez cher pour décourager les bricoleurs et je trouve ça plutôt rassurant. Depuis quelques années, un "marché parallèle" se développe et on voit apparaître sur Internet des descriptifs détaillés permettant de construire soi-même son propre "laser-bruleur" (burning laser). Dans la majorité des cas, les descriptifs se basent sur l'utilisation d'une diode laser de puissance récupérée dans un bloc de lecture optique d'un graveur de DVD. Ce dernier comporte en effet deux lasers, un pour la gravure des CD et l'autre pour la gravure des DVD. Un des deux lasers rayonne dans le domaine invisible de l'infrarouge (très dangereux car on ne le voit pas) et l'autre rayonne dans le rouge (DVD standard) ou dans le bleu (Blueray). Dans les deux cas il s'agit de lasers dont la puissance est globalement comprise entre 100 et 250 mW, ce qui est énorme ! Un graveur de DVD 16X neuf coûtant parfois moins cher que la seule diode laser achetée à l'unité, on comprend l'engouement de certains pour décortiquer un matériel pas fait pour ça à l'origine. Je ne critique pas cela car on a tous le droit de bricoler et d'expérimenter, du moment que l'on sait parfaitement ce que l'on fait. D'ailleurs, si je ne l'ai pas encore fait à ce jour, rien ne dit que je ne le ferai pas. Ce que je veux dire, c'est que n'importe qui aujourd'hui peut acheter et manipuler un laser dont la puissance est suffisante pour causer des dégâts potentiels graves, notamment humains.

Comment construire soi-même son laser ?

Je ne vais pas donner de détail ici, ce n'est pas le propos de l'article. Résumons simplement les choses en disant qu'une diode laser de puissance - tout comme une LED de puissance - doit être alimentée sous un courant constant et non sous une tension constante. Le courant nominal est critique, il faut qu'il corresponde vraiment à la valeur spécifiée par le fabricant de la diode laser. S'il est plus élevé, la diode vivra moins longtemps ou grillera instantanément, selon le taux de dépassement. Assurez-vous donc d'avoir à disposition un générateur de courant constant correctement réglé pour le type de diode laser utilisée. Ce générateur de courant peut être acheté tout fait (certains disposent de "ponts" de réglage pour adaptation à différents types de diodes - différentes valeurs de courant constant), mais on peut aussi en construire soi-même très facilement (base donnée à la page Alim laser 001). Je déconseille fortement à ceux qui ne sont pas à l'aise avec l'électronique et avec l'optique d'entreprendre la réalisation d'un laser fait maison.

Legislation

L'utilisation des lasers est réglementée. Les pointeurs laser "légaux" ne doivent pas délivrer une puissance supérieure à 1 mW ou à 5 mW selon pays. On peut faire des expérimentations dans un garage avec un laser d'une puissance supérieure, mais on n'a pas le droit de l'utiliser en public, tout du moins sans autorisation. C'est aussi vrai pour une soirée dansante en intérieur (discothèque) ou extérieure (rave ou autre), les lasers des jeux de lumières doivent être limités à 5 mW.

Le danger est bien réel, ce n'est pas de la science fiction !

Un laser de 1 mW qui atteind un oeil de façon accidentelle et sur une très brêve durée n'est pas dangeureux : il ébloui mais ne cause pas de dommage irrémédiable. Avec un laser de plus forte puissance, ce n'est plus vrai, il y a un réel danger pour les yeux même si le laser ne fait que le balayer.

Un laser de puissance peut causer des dommages instantanés et irrémédiables à la rétine !


- Ne laissez jamais un enfant jouer avec un laser, quelque soit la puissance de ce dernier.
- Ne visez jamais quelqu'un avec un laser, ni directement sur lui ni à côté de lui (il peut bouger sans que vous l'ayez prévu). A ne surtout pas faire depuis un toit d'immeuble vers un public dans la rue, vous pourriez être pris pour un tueur à gage muni d'un fusil avec visée laser (un jeune a été ainsi tué par un policier qui se croyait menacé).
- Ne dirigez jamais un laser vers un endroit où quelqu'un peut surgir à tout instant (fenêtre d'une maison ou d'un immeuble, coin de rue, forêt, etc).
- Ne dirigez jamais un laser vers une surface réflechissante telle que miroir, fenêtre, tableau sous verre ou porte vitrée d'un meuble d'intérieur. Même si le faisceau y est réfléchi de façon partielle, il reste dangeureux.
- Ne dirigez jamais un laser vers le ciel, il peut atteindre sans problème le cockpit d'un avion. Le risque n'est pas vraiment de faire du mal au pilote mais de le distraire pendant une manoeuvre critique.
- Ne pas utiliser un pointeur laser de puissance supérieure à 1 mW pour des présentations à un public.
- Ne pas utiliser un pointeur laser de puissance supérieure à 1 mW pour jouer avec (ou rendre fou) son animal domestique.
- Ne pas faire des démonstrations en public de son laser 100 mW pour épater ses copains.
- A tout instant vous devez voir où atterrit le spot du laser. Si vous ne le voyez pas cela signifie que vous ne savez pas où il est.
- Ne dirigez pas de façon durable un laser sur la peau humaine (ou sur celle d'un animal), même s'il vous semble que la chaleur dégagée est très faible ou nulle. Le laser peut occasionner une brulure que vous ne sentez pas forcement ni ne voyez (pensez aux effets premiers des rayonnements ultraviolets du soleil).
- Ne dirigez pas de façon durable un laser sur une surface sombre qui absorbe très bien l'énergie lumineuse et qui pourrait s'enflammer. Bien sûr le risque est plutôt faible pour un laser de 1 mW, mais quand on voit qu'un laser de 200 mW peut allumer de façon quasi-instantanée une allumette à plusieurs mètres de distance...
- Certains lasers infrarouges émettent une petite quantité de lumière visible et il est alors aisé de suivre le point d'impact. Mais pour ceux qui ne rayonnent que dans le domaine de l'invisible, pas de mystère le risque est énorme puisqu'on ne le voit pas ! Pour savoir si un laser infrarouge fonctionne, vous pouvez utiliser un camescope ou un appareil photo car ces appareils sont sensibles à ce rayonnement (on peut voir le faisceau ou le spot dans le viseur ou sur l'écran LCD).
- Quand on a des enfants, on pourrait être tenté de leur construire un "vrai" pistolet laser. Il est en effet aisé de démonter un pistolet jouet pour y intégrer un vrai laser. Mais vous vous doutez bien que cela comporte des risques énormes ! Ce n'est pas une bonne idée.
- En tant qu'utilisateur principal, vous êtes évidement le plus exposé. On peut faire attention aux autres et ne plus penser à soi... Port obligatoire d'une paire de lunettes de protection !