Electronique > Réalisations > Adaptation sortie casque vers entrée micro, ligne ou instrument 001

Dernière mise à jour : 03/03/2013

Présentation

Les circuits proposés ici permettent de raccorder une sortie casque vers une entrée de type "ligne" (entrée asymétrique Tape, Tuner, CD, Aux ou entrée ligne d'une table de mixage par exemple), microphone (entrée XLR symétrique) ou "instrument" (entrée asymétrique d'un ampli guitare par exemple). Ils répondent à la demande de plusieurs internautes et permettre de dépanner à titre exceptionnelles (à lire : normalement pas fait pour des installations durables). Il faut en effet savoir qu'une sortie casque, qui travaille en puissance sur une faible impédance de sortie, n'est absolument pas faite pour être raccordée sur une entrée ligne ou instrument, qui attendent des niveaux d'amplitude faible ou moyenne sous une impédance d'entrée élevée ou très élevée. J'insiste bien sur le fait que ces circuits sont des adaptateurs de fortune, et ne doivent pas être utilisés à demeure, sauf si bien entendu les résultats sonores obtenus vous conviennent dans le temps. Plusieurs schémas sont proposés :
- Schéma 001a : version mono simplifiée pour entrée instrument, sans isolation galvanique
- Schéma 001b : version mono pour entrée instrument, avec transformateur BF d'isolement
- Schéma 001c : version stéréo simplifiée pour entrée ligne, sans isolation galvanique
- Schéma 001d : version stéréo pour entrée ligne, avec transformateur BF d'isolement
- Schéma 001e : version mono simplifiée pour entrée micro symétrique, sans isolation galvanique
- Schéma 001f : version mono pour entrée micro symétrique, avec transformateur BF d'isolement
Toutes les versions disposent d'un réglage de niveau (volume).

Avertissements

L'usage d'une sortie casque pour attaquer une entrée ligne ou instrument n'est pas ce qu'on fait de mieux en terme de qualité générale et de bruit de fond. Pour les schémas proposés sans isolation galvanique (sans tranformateur BF), il se peut que vous constatiez une ronflette additionnelle, due à un bouclage de masse. Cela n'est pas systématique et dépend des équipements utilisés (pro ou grand public, équipements dotés d'un cordon secteur avec ou sans terre) et de l'installation électrique. Vous verrez bien au moment d'essayer. Si ronflette additionnelle importante (qu'on n'entend pas du tout quand l'écoute se fait au casque), une seule solution : le transfo BF...

transfo_bf_035

... ou autre type de câblage plus sérieux !

Schéma 001a - mono pour entrée instrument, sans transfo BF

Ce schéma est le plus simple, mais est aussi celui qui risque de décevoir le plus. Il n'existe en effet aucune isolation entre la masse de la sortie casque et la masse de l'entrée instrument, ce qui risque fort en pratique d'occasionner de la ronflette.

sortie_casque_vers_entree_inst_001a

Les deux résistances R1 et R2 permettent de charger un minimum les sorties gauche et droite de la sortie casque, de sorte que l'amplificateur casque fonctionne de façon nominale. Les deux résistances R3 et R4 assurent la sommation des deux voies gauche et droite de la sortie casque, puisque l'entrée instrument est de type monophonique. Et enfin, le potentiomètre RV1 permet de prélever une partie plus ou moins importante du signal au point de sommation R3 / R4, avant de l'envoyer vers l'entrée instrument.

Schéma 001b - mono pour entrée instrument, avec transfo BF

Ce schéma est plus conseillé que le précédent, car il offre une isolation totale entre les équipements interconnectés, grâce à l'emploi d'un transformateur BF.

sortie_casque_vers_entree_inst_001b

Il s'agit de la même chose que précédement, avec simplement ajout d'un transformateur entre sommation par R3 / R4 et potentiomètre de réglage de niveau de sortie, et modification de la valeur des deux résistances R3 et R4 pour mieux "coller" au primaire du transformateur.

Transformateur BF
Ne me demandez pas de vous fournir une référence précise pour ce composant, je ne saurais trop vous conseiller. L'important dans le cas présent est que le transformateur soit de type "primaire sur faible impédance" et "secondaire sur haute impédance", style 600 ohms / 10 Kohms ou 200 ohms / 22 Kohms, comme celui présenté sur la photo qui suit, et qu'il ne soit pas trop petit car il risque fort de saturer avant l'heure. Pour ce dernier point, je vous laisse consulter les fiches techniques des fabricants de transformateurs, qui précisent bien les niveaux d'entrée à ne pas dépasser. Dans le cas présent, le primaire doit supporter au moins 6 dBu (ce chiffre n'est pas une valeur à respecter absolument, c'est un ordre de grandeur).

transfo_bf_042

Le modèle de la photo est ancien et fort probablement pas le plus performant, j'en ai utilisé plusieurs de ce type et il manque un peu de basses, mais je rappelle que l'adaptation dont il est question ici est une adaptation de secours...

Schéma 001c - stéréo pour entrée ligne, sans tranfo BF

Dans le principe, on adopte la même philosophie que celle du montage 001a. La différence réside dans la valeur des composants.

sortie_casque_vers_entree_ligne_001c

Si une entrée instrument se fait en haute impédance (Hi-Z) et qu'elle justifiait l'emploi d'un potentiomètre de réglage de volume de valeur élevée, il n'en est pas de même pour l'adaptation vers une entrée ligne dont l'impédance d'entrée est comprise entre quelques kO et quelques dizaines de kO (généralement entre 10 kO et 47 kO). L'autre différence majeure réside dans l'absence de sommation des deux voies d'entrée, puisqu'ici la sortie est stéréo. Les deux potentiomètres RV1 et RV2 peuvent être de type simple (commande séparée) ou être de type double (stéréo avec un seul axe de commande). Pour le branchement d'un tel ustensile sur la sortie casque d'un appareil portable alimenté par pile ou accu (baladeur MP3 ou tablette par exemple), vous risquez de trouver le niveau de sortie un peu faible. C'est normal et c'est assez typique de ce genre d'équipement dont la tension d'alim est basse. Pour le coup, vous pouvez remplacer les deux résistances R3 et R4 par des straps (ponts de câblage). Et si cela ne suffit pas (niveau électrique / sonore trop faible), vous devrez sans doute passer par un montage actif (préampli) apportant un peu de gain.

Schéma 001d - stéréo pour entrée ligne, avec tranfo BF

Là encore, même type de montage que l'adaptateur 001b pour entrée instrument, mais en gardant séparées les deux voies gauche et droite de la sortie casque.

sortie_casque_vers_entree_ligne_001d

Les deux transfos BF sont des modèles 600 ohms / 600 ohms (rapport 1:1), mais n'allez tout de même pas penser que les petits modèles à 3 euros dédié "ligne téléphone" peuvent convenir. Certes, ça fonctionnera mais il manquera quelques petites choses dans la bande passante... Transfos d'un minimum de qualité, c'est la moindre des choses qu'on peut demander (Monacor LTR-110 à 10 euros chez thomann par exemple, merci encore à Thierry pour m'avoir par le passé conseillé cette référence).

sym_desym_001_proto_001b

Les résistances R3 et R4 voient leur valeur baisser, mais pas question de les supprimer. Pour les potentiomètres, même remarque que pour le précédent montage 001c : deux réglage séparés ou un réglage unique pour les deux voies en même temps, à vous de choisir.

Schéma 001e - Mono pour entrée micro, sans transfo BF

Voici un cas un peu plus particulier puisqu'ici l'entrée qui reçoit la modulation est symétrique alors que notre source est asymétrique.

sortie_casque_vers_entree_micro_001e

Le principe de base reste le même, on charge la sortie casque par les résistances R1 et R2 de 33 ohms et on fait suivre par un atténuateur variable composé de R3, R4 et RV1. Deux composants peuvent attirer votre attention : la résistance R5 et le condensateur C1. Le condensateur C1 n'est là que pour stopper la tension d'une alim Phantom qui serait malencontreusement engagée sur une console. A noter que le risque de surtension vers l'étage de sortie casque est faible à cause de la charge vue par la console : dans le pire des cas (condensateur C1 déchargé et donc assimilable à un court-circuit), on peut prévoir une pointe de 1 V environ aux bornes de RV1 au moment de l'activation de l'alim Phantom 48V (RV1 et R1 à R4 feraient fortement chuter l'alim Phantom à cause de leur faible valeur). La résistance R5 est facultative et peut être omise dans la majorité des cas. Elle évite de mettre directement à la masse le point froid de l'entrée micro, ce qui peut être bénéfique avec certains étages d'entrée électronique (à transistors ou AOP). Si l'entrée micro se fait sur transfo BF, alors il faut remplacer R5 par un strap (broche 3 et 1 de la XLR reliées ensemble à la masse).

Schéma 001f - Mono pour entrée micro, avec transfo BF

Comme pour l'envoi vers une entrée ligne ou instrument, il est possible d'ajouter un petit transfo BF pour assurer une isolation électrique totale entre source (sortie casque) et récepteur (entrée micro).

sortie_casque_vers_entree_micro_001f

Ce schéma est sans surprise, on note juste que pour changer un peu le potentiomètre est calé avant le transfo BF. L'interrupteur SW1 permet de relier l'entrée 3 de la XLR micro à la masse, n'établir la liaison qu'en cas de non fonctionnement sans (entrée symétrique électronique ronchon). Avec une entrée symétrisée par transfo BF, SW1 doit être ouvert et peut donc être omis.

Historique

24/03/2013
- Ajout des deux schémas 001e et 001f pour raccord vers entrée micro symétrique.
12/08/2012
- Ajout des deux schémas 001c et 001d pour raccord vers entrée ligne stéréo.
15/02/2009
- Première mise à disposition.