Electronique > Réalisations > Amplificateurs > Ampli BF 012

Dernière mise à jour : 06/07/2014

Caractéristiques principales

Puissance : 5 W
Tension : +/-12 V
Technologie : Régulateurs de tension

Présentation

Ce module amplificateur est capable de délivrer quelques watts (5 W à 10 W) dans une charge de 8 ohms.

ampli_bf_012_pcb_3d_a

Sa particularité réside dans l'emploi de deux régulateurs de tension ajustables de type LM317 dont la fonction première a été légèrement détournée. Il ne s'agit pas d'un montage de haute qualité, mais plutôt d'un circuit d'étude sur lequel on peut s'attarder quelques minutes.

Schéma

Le schéma qui suit est basé sur une note d'application que j'ai un peu modifiée.

ampli_bf_012

En temps normal, le régulateur de tension LM317 est utilisé pour délivrer une tension stabilisée sous un courant max de 1 A à 1,5 A. Ici, la tension de sortie est décalée de la valeur attendue en injectant un signal BF sur son entrée Adjust. Comme le LM317 n'apporte aucune amplification (son gain en tension est de 0 dB), on doit amplifier le signal BF pour disposer d'une excursion en tension suffisante en sortie du régulateur. Il est en effet assez rare de disposer d'un signal BF au niveau ligne dont l'amplitude est de plusieurs volts, en tout cas dans le monde amateur ou grand public. Un AOP est donc ajouté pour assurer le gain en tension, ce gain est fixé ici à une valeur voisine de +26 dB par le rapport R2/R3. Le potentiomètre RV1 permet de prélever une fraction plus ou moins grande du signal BF présenté sur le connecteur d'entrée J1, il agit comme diviseur de tension et constitue ce qu'on appelle vulgairement un réglage de volume. Le condensateur C1 évite qu'une composante continue (tension fixe de valeur plus ou moins élevée) éventuellement présente dans le signal BF, ne vienne s'ajouter à la modulation au moment de son amplification et chahuter l'ensemble. L'AOP utilisé icin'est pas des plus courants dans les réalisations amateur, on pourrait être tenté d'essayer un petit TL071 ou TL081, voire un NE5534 pour faire riche. Le AD712 présente une très faible tension de décalage (tension d'offset) et a été choisi pour cette raison. Si un taux de distorsion un poil plus élevé ne vous gêne pas, vous pouvez utiliser un AOP "classique". Un seul régulateur de tension suffit pour faire un petit ampli BF, mais avec une alim simple se pose le problème de la tension de repos en sortie de l'ampli en absence de signal BF (schéma un peu plus loin). Ici nous avons deux régulateurs de tension montés "en série", le point milieu constitue la sortie BF amplifiée. La sortie du second régulateur aboutit à la ligne d'alimentation négative -12 V via une résistance de faible valeur (R4), ce qui permet de disposer au repos d'un point de référence proche de 0 V en sortie BF. Bien sûr, comme rien n'est parfait, cette résistance dissipe de la puissance dont nos oreilles ne profitent pas.

Version avec un seul régulateur de tension
Le schéma qui suit n'utilise qu'un seul régulateur de tension. Le potentiomètre ajustable RV2 doit être réglé pour obtenir une tension de 4,5 V en sortie du régulateur quand aucun signal audio n'est appliqué à l'entrée (ou quand le potentiomètre de volume RV1 est en position min, curseur à la masse).

ampli_bf_012b

L'oeil averti aura remarqué la présence d'une résistance de puissance en sortie du régulateur de tension (R6), en plus de la charge constituée par le HP lui-même. Cette résistance de faible valeur permet de stabiliser le fonctionnement du régulateur car sans elle il n'est chargé qu'en alternatif et pas en continu. Le HP est en effet câblé en série avec un condensateur de liaison, car lui appliquer en permanence une tension continue de Vdd/2 (ici 4,5V) ne lui ferait sans doute pas très plaisir. Cette résistance R6 malheureusement, est la cause d'un beau gâchis : elle dissipe une puissance qu'on n'entend pas. Mais comme vous le savez sans doute, tout amplificateur audio en classe A consomme pas mal de courant au repos et le rendement est loin d'égaler celui d'un ampli numérique en classe D.

Choix du régulateur
Le LM317 existe en plusieurs versions. On va laisser de côté le LM317L qui ne délivre pas plus de 100 mA, et choisir plutôt un LM317T en boîtier TO220 (comme sur la vue 3D en haut de page) ou un LM317K en boîtier TO3 (comme le bon vieux 2N3055).

brochages_lm317_002

Les LM317T et LM317K peuvent tout deux débiter 1,5 A au maximum, mais le régulateur en boîtier TO3, s'il est moins pratique à fixer, permet néanmoins une dissipation thermique plus efficace. Pour ce dernier, la sortie (Out) se fait sur le boîtier, pas de broche à souder (utiliser une fixation avec cosse à souder, vis et écrou).

Circuit imprimé

Non réalisé.

Historique

06/07/2014
- Première mise à disposition.