Electronique > Réalisations > Compresseur(-expandeur) audio 002

Dernière mise à jour : 10/05/2015

Présentation

J'ai par le passé, réalisé plusieurs compresseurs de dynamique audio à base de NE571 et NE572 pour ma radio locale et pour un "anti-pub" (plutôt atténuateur de pub). Celui présenté ici est de type stéréo et fonctionne pour des signaux audio de niveau ligne. Il dispose de quelques réglages fort utiles (seuil d'action et taux de compression / expansion) mais sans être aussi complet qu'un appareil professionnel qui dispose aussi de réglages de temps d'attaque et de relâchement. Le schéma proposé est le résultat d'un "mélange" de plusieurs schémas (schémas proposés par les fabricants Signetics et Philips, schéma paru dans la revue Radio Plan N°388 de mars 1980 et ceux issus de mes propres expériences).

Schéma

Moitié haute pour la voie gauche, moitié basse pour la voie droite.

compresseur_audio_002

Dans l'espace horizontal, on peut distinguer trois sous-ensembles :
- étage d'entrée à AOP
- étage à gain variable (compresseur/limiteur/expenseur à proprement parler)
- étage de sortie à AOP

Réglages disponibles
Les réglages sont au nombre de cinq pour chacune des deux voies. Les potentiomètres dont la dénomination commence par RV1xx sont ceux de la voie gauche (moitié haute du schéma), les potentiomètres dont la dénomination commence par RV2xx sont ceux de la voie droite (moitié basse du schéma). Dans les appellations qui suivent, et comme les deux voies gauche et droite sont rigoureusement identiques, une référence notée RVx01 s'applique aussi bien à RV101 (voie gauche) qu'à RV201 (voie droite). De même pour les condensateurs et résistances, une référence notée Rx04 s'applique aussi bien à R104 (voie gauche) qu'à R204 (voie droite) et une référence notée Cx12 s'applique aussi bien à C112 (voie gauche) qu'à C212 (voie droite).
Il est fait usage de potentiomètres séparés pour les voies gauche et droite, mais vous pouvez opter pour des potentiomètres doubles. Sauf pour RVx05 qui doit rester séparé entre les deux voies et pour RVx02 qui doit être quadruple car déjà double pour une chacune des deux voies.
L'interrupteur SW1/Link permet de lier les deux voies gauche et droite. Si l'interrupteur est ouvert, les deux voies agissent de façon indépendante. S'il est fermé, les deux voies subissent un réglage automatique de gain de même valeur, même si l'amplitude du signal appliqué sur une voie est plus élevée que celle appliquée sur l'autre voie. Il est d'usage d'utiliser le mode Link pour une application stéréo et de garder l'indépendance totale pour deux voies utilisées de façon... indépendantes (deux fois mono).

Etage d'entrée
Cet étage réalise l'adaptation d'impédance qui permet de s'adapter à toute source audio niveau ligne. L'alimentation de l'ensemble est de type simple (non symétrique), on polarise donc l'AOP U101:A avec un pont diviseur résistif, ici R102 et R103. La tension sur l'entrée non-inverseuse de cet AOP est de +9 V par rapport à la masse. Les condensateurs de liaison C101 et C103 sont obligatoires, on ne peut pas les remplacer par un strap et encore moins par un jeu de cartes. Le gain d'entrée peut être ajusté par RV101 qui pour des questions de simplification ne possède pas de résistance talon en série avec lui. Cela conduit à une atténuation du signal d'entrée quand on met ce potentiomètre au minimum. Si cela est gênant pour vous, ajouter une résistance de 10 kO en série.

Cellule à gain variable
Je n'ai pas innové et me suis appuyé sur les exemples pratiques suggérés par le fabricant du NE571. On peut juste noter la curieuse interconnexion des deux potentiomètres RV102 et RV102' qui permettent l'usage du NE571 en mode compresseur ou en mode expandeur. La tension redressée du signal audio est appliquée au condensateur C108, et cette tension se retrouve aussi sur le condensateur C208 si les deux voies sont couplées (inter SW1/Link fermé). Le taux de distorsion n'est pas très élevé (max 0,35%) si on n'exploite pas la broche 8 (THD) du NE571, mais on peut le réduire en injectant une petite tension continue positive sur cette broche. C'est ce qui est prévu ici avec le potentiomètre RV105 et sa résistance talon R110 de 100 kO. Le signal traité sort sur la broche 7 du circuit intégré, on l'injecte sur l'entrée de l'AOPU101:B.

Etage de sortie
L'étage de sortie est construit sur le même principe que l'étage d'entrée et n'appelle pas de commentaire particulier. Eh oui, un AOP peut être utile en entrée ou en sortie... bien pratique cette petite bête.

Circuit imprimé

Non réalisé pour cette version.

Historique

10/05/2015
- Première mise à disposition