Electronique > Réalisations > Distorsion 001

Dernière mise à jour : 18/06/2009

Présentation

Distorsion simple pour guitare, à base d'AOP, avec quelques sélections de type de distorsion.

Schéma

Le schéma est de type classique et repose sur l'emploi d'un AOP à haute impédance d'entrée de type TL072, dans lequel on place des élements non linéaires dans la boucle de contre-réaction pour provoquer volontairement de la distorsion à fort niveau.

distorsion_001

Etage d'entrée
On ne peut pas se tromper, il n'y en a qu'un, conçu autour de U1:A. Vous démasquerez sans doute rapidement une de mes nouvelles curiosités, prenant la forme d'un double inverseur (SW1) directement situé à l'entrée du montage. Ce double inverseur permet d'utiliser l'AOP "ecrêteur" dans deux "modes" de fonctionnement :

SW1 en position basse - Entrée signal BF sur R3

distorsion_001_sw1_a

Dans ce mode, on travaille avec un amplificateur non inverseur puisque le signal BF arrive sur l'entrée + de l'AOP U1:A (borne 3). L'impédance d'entrée est élevée et apte à recueillir directement le signal issus d'un capteur / micro guitare passive. Le gain de l'étage est déterminé par la valeur de R6 et de tous les composants situés dans la boucle de contre-réaction (entre bornes 1 et 2 de U1:A).

SW1 en position haute - Entrée signal BF sur R5

distorsion_001_sw1_b

Dans ce mode, on travaille avec un amplificateur inverseur puisque le signal BF arrive sur l'entrée - de l'AOP U1:A (borne 2). L'impédance d'entrée est moyenne, apte à recueillir un signal issus d'un capteur / micro guitare active ou issu d'un effet situé en amont. Le gain de l'étage est déterminé par la valeur de R5 et de tous les composants situés dans la boucle de contre-réaction (entre bornes 1 et 2 de U1:A). Comme R5 a une valeur cinq foix plus élevée que celle de R6, le gain est environ 5 fois moins élevé.

Alimentation
Une masse virtuelle est mise en oeuvre par le biais de U1:B pour produire une tension moitié de celle de l'alimentation totale, cette demi tension est accessible au point V/2. L'AOP de l'étage d'entrée U1:A travaille en effet avec une alimentation asymétrique et on doit donc centrer le signal de modulation BF au centre de l'alimentation unique. Selon la configuration de l'interrupteur SW1 d'entrée, ce point V/2 est utilisé pour polariser

Choix de la distorsion
Il existe plusieurs types de diodes : diode de commutation (style 1N4148), diode electroluminescente (LED), diode Schottky (rapide), diodes varicaps... Chacune possédant des caractéristiques électriques différentes, notement côté tension de seuil, forme du coude aux abords de la conduction, pente (résistance dynamique), la façon dont se construit la saturation peut être fort différente d'un modèle à l'autre. C'est pourquoi il est interressant de tester différents types de diodes et de conserver celles qui donnent les résultats auditifs qui nous plaisent le mieux. Pour ce faire, j'ai prévu plusieurs boucles de contre-réaction qui peuvent être mise en service en partie ou en totalité. Des effets interressants peuvent être obtenus quand on choisi un type de diode pour les alternances négatives et un autre type de diode pour les alternances positives. Et pourquoi pas même une distorsion totalement unilatérale, avec une seule boucle en service, pour les alternances positives seules ou pour les alternances négatives seules. Selon le choix opéré, le contenu harmonique peut différer totalement, on peut retrouver des harmoniques paires et impaires (par exemple avec D1 seule en service) ou uniquement des harmoniques impaires (par exemple avec D1 et D2 en service). Quand tous les switches de sélection de boucles de contre-réaction sont ouverts, l'amplificateur travaille en régime linéaire, à condition toutefois que le niveau du signal d'entrée ne soit pas de 4 volts et que le potentiomètre de gain RV1 ne soit pas à son maximum ! Quand RV1 est à son minimum, seule la résistance de contre-réaction R7 intervient avec R5 ou R6 (selon position de SW1), et dans ce cas le gain est faible, de 2 (avec R5) ou de 10 (avec R6) environ.

Circuit imprimé

Non réalisé.