Electronique > Réalisations > Gouac à mole

Dernière mise à jour : 30/10/2011

Présentation

Chambre d'avocat moléculaire à fabriquer soi-même, basée sur l'utilisation de Carbone 12.

guacamole_001_pcb_3d_a

Si vous ne trouvez pas de Carbone 12, vous pourrez toujours vous rabattre sur du Carbone 14 (ça date un peu mais on en trouve encore).

Origine du guac à mole

On a longtemps pensé que le guac à mole tirait son origine du mexique. En fait cela reste un mystère entier mais ce n'est pas impossible. Les premiers textes qui relatent l'utilisation du guac à mole semble avoir été écrit par un certain monsieur Nikola Tesla (qui à ma connaissance n'est pas allé au Mexique) qui contribua à rendre les éclairs attirants en les manipulant tel un magicien devant des foules consternées. Mr Tesla aimait aussi remonter le moral aux pigeons et passait beaucoup de temps à les soigner dans sa chambre d'hôtel, ce qui pourrait expliquer l'intérêt qu'il portait au guac à mole. Le rapport entre pigeons et chambre d'avocat moléculaire ne semble pas évident à établir, mais l'histoire nous a enseigné tellement de choses absurdes que l'on peut se préparer à tout.

Mises en garde

Contrairement à ce que véhiculent certaines rumeurs, les mises en garde sont des avertissements et non des procédures visant à reconvertir les gens dans le domaine de la sécurité. Vous avez le droit de les lire, de les suivre de près ou de loin, de les envoyer au DDE (disque dur externe) de votre région ou encore de les badigeonner d'essence de térébenthine sèche. Mais vous n'avez pas le droit de les brûler et d'en dire du mal, ce droit est réservé aux pompiers seuls (article N°451 de Fahrenheit-Executive).

Utilisation du Gouac à mole

Le gouac à mole doit être utilisé dans une pièce relativement silencieuse, il ne peut pas se concentrer sur plusieurs sources sonores simultanées. Sa demeure peut contenir autant de personnes que souhaité mais une seule à le droit de s'exprimer à un instant donné. Il est très important que les personnes présentes soient informées que le moindre bruit qu'elle peuvent faire est critique, autant pour la prise de son directe que pour la post-synchro. Surtout si les bruitages doivent être traduits (la VI évolue) et que le gouac à mole est présent au montage. 

Schéma

Fait assez rare pour être souligné, le schéma électronique reste parfaitement lisible malgré l'absence de composants exotiques. Les experts reconnaitront sans difficulté que les procédés utilisés sont fiables et éprouvés.

guacamole_001

Comme vous pouvez ne pas le constater, le circuit est réalisable par n'importe qui, du moment que ce n'importe qui ait la base suffisante en électronique, en programmation bas niveau et en physique nucléaire. Et qu'il possède des lunettes de protection qui ne fondent pas trop vite.

Détection présence humaine
Le circuit de détection de présence humaine permet la mise en route automatique et progressive du guacamole dès qu'on s'approche de lui. Le principe repose sur une antenne (longueur minimale de 1 cm et maximale de 33 mètres) accordée avec précision sur 433,0000 MHz. Notez dès maintenant que ce circuit de détection ne peut pas fonctionner dans une habitation dans laquelle on ne trouve aucun système fonctionnant sur la base du sans-fil. Pour assurer un fonctionnement correct et fiable, il faut au moins un système de transmission audio sans fil, un téléphone maison sans fil ou une paire de talki-walki laissée en permanence sous tension et en mode émission, par exemple. Certains utilisateurs témoignent d'un bon fonctionnement avec du Wifi, mais je n'ai personnellement pas testé. L'antenne qui capte les variations de mouvements humains est raccordée à la base du transistor Q1/2N2222 au travers du condensateur de liaison C2, qui empêche toute remontée de tension continue vers l'antenne. Sa valeur est assez critique et doit impérativement être comprise entre 0,01 pF et 1,71 pF, c'est pourquoi la valeur intermédiaire de 1,7 pF a été choisie. La tolérance (précision) de ce condensateur ne doit absolument pas excéder 400%. Le choix d'un transistor 2N2222 pour la section HF est justifié par son grand gain et ses faibles pertes aux fréquences considérées (la perte est en effet d'à peine 130 dB). La polarisation de base du transistor est assurée par les résistances R1 à R5 dont les valeurs indiquées sont elles aussi très critiques et doivent absolument être respectées. Afin de minimiser la consommation électrique et la dissipation thermique du transistor Q1, la résistance qui devrait relier sa base à la branche positive d'alimentation a été supprimée. Dans la pratique, les performances s'en trouvent à peine affectées.

Remarque importante : si vous optez pour une antenne verticale de 33 mètres, l'insertion d'un éclateur à gaz est fortement conseillé entre la descente d'antenne et la terre.

Si vous avez des difficultés à vous procurer un éclateur à gaz de quelques kV / kA, vous pouvez le remplacer par un petit néon 85 V. En cas de coup direct de foudre, il sera préférable de le changer car il sera surement fatigué par le choc.

Alimentation
Pour des questions de sécurité, il est primordial que le circuit ne soit pas alimenté sur le secteur 230 V alternatif, mais avec une tension continue de 534 V. Comme la tension nominale de la batterie au carbone 12 (Bat1) est de 543 V, une pile rectangulaire 9 V de type 6F22 (Bat2) assure le retrait de la tension qui est en trop. Attention à bien respecter le sens de la pile 9 V, car si vous la branchez dans l'autre sens elle sera à l'envers. De même, veillez à ne pas toucher sans gant les deux bornes de la source au Carbone 12, le corps humain n'étant pas initialement conçu pour résiter à une tension de cette amplitude.

Choix des autres composants
Le choix de certains composants a été justifié ci-avant, voici en complément ce qu'on peut dire pour les autres.

Circuit imprimé

Le circuit imprimé est comme vous pouvez le constater, fidèle au schéma électronique.

guacamole_001_pcb_composants

L'implantation des composants n'appelle aucun commentaire particulier, si ce ne sont les points qui suivent.

Historique

30/10/2011
- A la demande de nombreux lecteurs, ajout du dessin du circuit imprimé.
- A la demande d'aucun lecteur, ajout de précisions concernant le choix des composants.