Electronique > Réalisations > Interfaces > Interfaces MIDI > Interface MIDI 011

Dernière mise à jour : 08/01/2012

Présentation

Cette interface MIDI est un juste retour aux choses simples, une bouffée d'oxygène sans microcontrôleur.

interface_midi_011_pcb_3d_a

En fait, un petit bout de circuit rapidement developpé pour faciliter mes manoeuvres MIDI avec ma platine EasyPic dont les accès émission et réception microcontrôleur se font soit par le biais d'une interface RS232, soit de façon directe au format TTL. L'interface décrite ici permet de s'accrocher directement aux broches Tx et Rx du microcontrôleur. Il s'agit donc d'une interface MIDI/TTL tel qu'on en trouvait à l'époque pour coller aux prise Sub-d15 points des interfaces jeux.

Schéma

Un schéma on ne peut plus simple, et encore, j'aurais pû me passer du 74HCT04.

interface_midi_011

Le circuit peut être divisé en deux sections bien distinctes, une pour la partie réception MIDI et l'autre pour la partie émission MIDI.

Réception des données MIDI
Conversion MIDI vers TTL
Les données MIDI au format MIDI arrivent sur l'optocoupleur U1 via la prise DIN d'entrée J1 et la résistance R1. Elles ressortent au format TTL sur la broche 5 de l'optocoupleur, grâce à la résistance de rappel R2. On pourrait en rester là et les envoyer telles quelles sur la broche d'entrée Rx du microcontrôleur, mais pour assurer au signal reçu une forme la plus parfaite possible, une remise en forme est assurée par un couple de portes logiques contenues dans un circuit intégré 74HCT04. Ce circuit intégré sera de préférence monté sur support, mais ce n'est pas obligatoire.
Il est possible d'utiliser d'autres optocoupleurs pour l'entrée MIDI, voir page Interfaces MIDI pour plus de détails. 

Emission des données MIDI
Conversion TTL vers MIDI
Les données MIDI au format TTL qui proviennent de la sortie Tx du microcontrôleur pourraient très bien être amenées directement à la prise DIN de sortie MIDI, je l'ai fait plusieurs fois et ça ne pose pas de problème. Cependant, j'ai préféré là aussi jouer la "sécurité" et profiter des portes logiques libres laissées par le 74HCT04.

Alimentation
L'alimentation de 5 V requise par cette interface est prélevée sur l'alimentation de la platine de développement. Il faudra donc faire très attention au moment du câblage et des essais. Une platine d'essai qui "traine" peut si elle tombe mal, occasionner des dégâts. A vous de faire attention !

Brochage des prises MIDI

Câblage valable pour les prises MIDI IN, MIDI OUT et MIDI THRU.

midi_din_cablage_001

La borne 2 est reliée à la masse au niveau des sorties mais pas au niveau des entrées, pour éviter toute boucle de masse entre équipements. Ici on s'en fiche puisqu'il n'y a pas de prise MIDI OUT.

Prototype

Réalisé sur plaque à bandes.

interface_midi_011_proto_001a interface_midi_011_proto_001b interface_midi_011_proto_001c

J'avoue. Ca ne m'a pas pris des heures et des heures pour souder ces quelques composants. Et comme vous avez l'oeil perçant, vous avez sans doute constateré que l'optocoupleur de mon proto est un modèle à 8 broches et non 6 broches. Ouaip, c'est un 6N137 (j'aurais aussi pu utiliser un bon vieux PC900).

Circuit imprimé

Réalisé en simple face. 

interface_midi_011_composants

Typon aux formats PDF, EPS et Bitmap 600 dpi

Remarque
Si vraiment vous êtes allergique au circuit TTL 74HCT04 (U2), alors procéder comme suit :
- ne pas le mettre en place.
- mettre un pont (strap) entre emplacement broche 5 et emplacement broche 12.
- mettre un pont (strap) entre emplacement broche 8 et emplacement broche 11.

Historique

08/01/2012
- Première mise à disposition.