Electronique > Réalisations > Preamplificateurs > Préampli guitare 004

Dernière mise à jour : 27/02/2009

Présentation

Un autre montage simple, ne faisant appel qu'à un seul circuit intégré courant, un AOP de type TL071.

preampli_guitare_004_pcb_3d_a

Le titre est sans doute exagéré, sachant que le gain du montage est volontairement faible. Quand on parle de préampli, on imagine bien souvent une amplification grandiose... ce n'est pas du tout le cas ici. Le but de ce montage est surtout d'apporter une adaptation d'impédance pour permettre l'utisation d'un cable de grande longueur entre une guitare et un ampli, tout en limitant les pertes audio au maximum. Bien qu'à l'origine ce montage soit pourvu d'un réglage de gain, nous verrons qu'il est tout à fait possible de le supprimer.

Le schéma


preampli_guitare_004

Choix du circuit intégré
L'adaptation d'impédance et l'amplification sont assurées par le circuit intégré amplificateur opérationnel (AOP) U1, de type TL071. Ce circuit intégré pourra être remplacé sans problème par un LT1012, par un TL061 (qui consomme un peu moins que le TL071), voire même par un TL081. Si vous possédez un LM741 au fond de votre tiroir, rien ne vous empêche de l'essayer. Tous ces circuits només ont le même brochage, la liste n'est pas exhaustive, je vous invite à en tester d'autres si vous en avez sous la main (NE5534, AD544, CA3030, LF356N, LM308, LM318, NE538, etc)... Les tests de divers CI sont simplifiés... si vous prévoyez un support de circuit intégré !

Impédance d'entrée
L'entrée quitare (sortie micro guitare) se fait sur le jack J1. Avec les valeurs choisies ici, l'impédance d'entrée est un tout petit peu supérieure à 110KOhms (grosso-modo l'équivalent des deux résistances R1 et R2 en parallèle). Si cette valeur vous semble un peu faible, rien ne vous empêche de l'augmenter, en augmentant la valeur de ces deux résistances R1 et R2. En prenant deux résistances de 1MOhms, vous obtiendrez une impédance d'entrée de l'ordre de 500KOhms.

Polarisation
L'ailimentation s'effectue sous 9V. Comme le signal audio ne peut pas travailler autour de 0V ou autour de +9V (sinon, on lui rabote carrement la moitié de son contenu), un point de polarisation est créé à l'aide des deux résistances R1 et R2. Ces deux résistances sont montées en diviseur de tension, et comme elles ont toutes les deux la même valeur, la tension présente en leur point commun est égale à la moitié de la tension d'alimentation, donc 4,5V. C'est autour de cette valeur de tension que le signal audio provenant de la guitare va pouvoir évoluer.
Afin d'éviter tout retour de cette tension de 4,5V vers le micro de la guitare, le condensateur C1 la bloque.

Réglage du gain
La résistance R3, montée dans le circuit de contre réaction (réinjection d'une partie du signal de la sortie de l'AOP vers l'entrée inverseuse 2 de l'AOP), détermine, en association avec le potentiomètre RV1, le gain (G) de l'amplificateur. Ce dernier, établi par la formule G = 1 + (R3/RV1) vaut donc 2 (6dB) quand RV1 à la même valeur que R3 (100K). Si RV1 à une valeur plus faible, le gain augmente, et inversement le gain diminue si la valeur de RV1 augmente. Si vous souhaitez que ce montage n'apporte pas de gain, mais qu'il assure seulement une fonction d'adaptation d'impédance, vous devez supprimer RV1 et C4 (ne rien mettre à la place), et remplacer R3 par un strap (relier la sortie 6 de l'AOP directement sur son entrée inverseuse 2).

Impédance de sortie et problèmes des cables longs
L'impédance de sortie est liée aux caractéristiques internes de l'AOP utilisé, elle est en général faible. Certains circuits intégrés ne sont pas "robustes" quand leur sortie est raccordée à un cable de grande longueur. En effet, plus un cable est grand, et plus sa capacité parasite (en pF) augmente. Et les AOP ne supportent pas toujours des charges capacitives élevées. Si vous vous trouvez confronté à un problème lié à la longueur du cable, par exemple si votre montage fonctionne correctement avec un petit cable mais qu'il dégrade fortement le son avec un grand cable, essayez d'ajouter une résistance de 50 à 100 ohms en série avec la sortie, celà devrait améliorer la situation. Dans le cas présent, on peut estimer qu'un câble n'excédant pas 3 à 5 mètres ne doit pas poser de problème. Au-delà, il est plus sage d'envisager la symétrisation de la liaison.

Divers
Un découplage d'alimentation est ici assuré par le condensateur C3 de 47u/16V. Ce condensateur n'est pas obligatoire, mais peut améliorer le comportement du montage, avec l'utilisation d'une pile qui commence à faiblir.

Le circuit imprimé

Réalisé en simple face.

preampli_guitare_004_pcb_composants

Typon aux formats PDF, EPS et Bitmap 600 dpi

Mise en boitier

Si vous avez la possibilité d'installer l'ensemble des composants et la pile 9V dans le corps de la guitare, ce sera bien. En procédant ainsi, le cable qui reliera la guitare à l'ampli véhiculera des signaux sous une plus faible impédance, ce qui réduira fortement le risque de ronflette (buzz) et la sensibilité aux parasites divers qui nous entourent. Si ce montage est monté dans une petite boite (metallique) autonome, elle devra impérativement être placée au plus près de la guitare, sinon le montage aura beaucoup moins d'interêt, et n'apportera quasiment rien de plus.