Electronique > Réalisations > Symétriseur audio 005

Dernière mise à jour : 09/07/2008

Présentation

Ce montage permet de symétriser une sortie, de façon électronique, avec une alimentation Phantom 48V comme source d'énergie. Il a été conçu en vue de répondre aux demandes suivantes :
- transformer une sortie ligne asymétrique en une sortie ligne symétrique
- tirer son alimentation d'une alimentation phantom existante
- permettre l'alimentation d'un petit microphone ou d'un petit préampli, depuis l'alimentation Phantom, à condition que ce dernier consomme très peu de courant (max 1 mA).

Avertissement

Pas de problème particulier pour la partie symétrisation en elle-même, qui doit normalement fonctionner avec toutes les alims Phantom 48V. Mais attention si vous utilisez la partie régulation de tension pour fournir en tension un microphone ou préampli annexe : il vous faudra peut-être adapter le montage selon vos besoins, selon les indications données un peu plus loin. Ce montage n'est pas un remplaçant d'alimentation secteur !

Le schéma

Aucun composant difficile à trouver, uniquement du classique. Un AOP double, des résistances, des condensateurs, une diode zener, un petit régulateur intégré, et hop !

symetriseur_audio_005

Le symétriseur
La symétrisation est assurée par deux amplificateurs opérationnels de gain unitaire, U1:A et U1:B. Le premier est monté en mode non-inverseur, et le second est cablé en série avec le premier, en mode inverseur. On retrouve en sortie du premier AOP (borne 1) un signal BF en phase avec celui appliqué sur son entrée non-inverseuse (borne 3). Et on retrouve en sortie du second AOP (borne 7), un signal BF en opposition de phase par rapport à celui de l'entrée. Les condensateurs de liaison C1 / C1' et C2 / C2' bloquent la composante continue de 6 V présente en sortie des AOP, tension continue lié au mode d'alimentation adopté ici.

L'alimentation
L'alimentation du symétriseur - et donc des deux AOP - est tirée de l'alimentation Phantom disponible aux bornes 2 et 3 de la XLR de sortie, qui elle-même doit être raccordée sur une entrée d'un préampli micro ou d'une console de mixage. La tension continue véhiculée sur le cable de liaison BF est récupérée par les deux résistances R1 et R2, et est abaissée à une valeur de 12 V grâce à la diode zener D1 de 12 V. La tension de 12 V ainsi obtenue est filtrée par C3, qui absorbe ses éventuelles variations. Cette tension de 12 V est de type simple (asymétrique) et il est donc nécessaire de polariser les AOP avec une tension de 6 V (moitiée de 12 V), selon le principe de la masse virtuelle. Ce qui est fait ici au travers des résistances R3 et R4 pour le premier AOP, et au travers des résistances R7 et R8 pour le second AOP.

La tension régulée annexe
Une faible tension, par exemple de 1,5 V ou de 3 V, peut être obtenue via l'adjonction d'un petit régulateur intégré de type LM317L (version miniature en boitier plastique TO92). Avec les valeurs du schéma, cette tension additionnelle (notée Vout) est de 1,5 V.