Electronique > Théorie > Distributeur audio

Dernière mise à jour : 01/10/2006

Présentation

Un distributeur audio (appelé aussi distributeur de modulation) est un équipement qui permet de dupliquer un signal audio. Il dispose d'une entrée et de plusieurs sorties, chacune des sorties restituant à l'identique le signal audio appliqué à l'entrée (sans compter la faible perte de qualité, inévitable quand on fait passer un signal audio dans un circuit électronique). Il existe une multitude de distributeurs audio, celui dont nous allons parler ici est le modèle le plus classique qui soit. La technologie employée pour dupliquer un signal audio peut prendre différents habits, mais le principe de base est toujours le même : un étage d'entrée à haute impédance, suivi de plusieurs étages à sortie basse impédance montés "en parallèle". L'entrée et les sorties peuvent se faire en asymétrique ou symétrique (on préferera bien sûr le symétrique dans les applications professionnelles), de façon entièrement électronique ou au travers de transformateurs BF.

Et le "Y", ça ne va pas ?

Le cablage en "Y", qui désigne simplement une dérivation d'un cable unique en deux cables, et qui permet à une sortie unique (de table de mixage par exemple) d'être raccordée simultanément sur deux entrées différentes (deux amplificateurs de puissance par exemple), peut convenir dans certains cas et pas dans d'autres. Quoi qu'il en soit, la solution du "Y" n'est pas professionnelle, et ne convient pas pour plus de deux dérivations. On peut se permettre cette pirouette parce que dans la majorité des cas, les impédances de sorties sont faibles et les impédances d'entrées sont élevées, et que même en mettant deux entrées en parallèle, l'impédance résultante (vue de la sortie unique) reste suffisement élevée. Mais si les impédances constituent une partie du problème, d'autres paramètres, tels que capacité et longueur des cables, technologie des sorties, peuvent rendre instable la sortie et provoquer d'importantes pertes de qualité, voire des oscillations parasites, audibles ou non. Quand la longueur des cables est grande, ou quand le nombre de voies de duplication dépasse deux, il est nécessaire d'avoir recours à un distributeur audio.

Distributeur audio à AOP

Un distributeur audio à AOP (AOP = Amplificateur OPérationnel) est relativement simple à construire, surtout s'il s'agit d'un modèle asymétrique, comme vous pouvez vous en rendre compte avec le synoptique (très simplifié) ci-dessous.

Distributeur audio syno 001

L'usage de composants courants et peu couteux permet de réaliser un montage assez performant. Voici un exemple de schéma où vous retrouverez "l'aspect" du synoptique précédent. Le premier AOP permet de bénéficier d'une entrée haute impédance, et les trois AOP suivants, montés en suiveur de tension (ils sortent la même chose que ce qu'on leur donne en entrée) garantissent une basse impédance sur chaque sortie. Pourquoi cet exemple de distributeur à trois sorties ? Parce qu'il existe des circuits électroniques comportant quatres AOP dans un même boitier. Pratique, non ? Il est vrai que pour un modèle symétrique, les choses deviennent un peu plus complexes. Néanmoins, un amateur averti peut facilement en venir à bout.

Distributeur audio à transformateurs

Ce type de distributeur était bien plus employé il y a quelques années. Les transformateurs, à cause de leur encombrement et surtout à cause de leur prix (un bon transformateur BF coute très cher), ont laissé de plus en plus place aux circuits tout électroniques. Voici un exemple de conception d'un distributeur possédant une entrée et cinq sorties, toutes effectuées sur transformateur.

Distributeur audio syno 002

La photo ci-dessous est une réalisation mettant en pratique le synoptique ci-avant.

Distributeur audio à transfos

Un transformateur d'entrée (modèle TE140) est suivi d'une électronique de puissance (NE5534 associé à des transistors de puissance, selon une topologie proche de celle employée dans cet ampli symétriseur), capable d'attaquer simultanement 5 transformateurs de sortie (modèle TS234). Chaque sortie est ainsi réellement totalement isolée des autres. L'utilisation d'électronique pour piloter les transfos est préférée mais pas toujours obligatoire, on peut faire sans, voir exemple en page Distributeur audio 006.

Splitter microphone

Un splitter pour microphone est un distributeur audio dédié à la duplication d'une source sonore provenant de la sortie d'un microphone. Comme le niveau (amplitude électrique) en sortie d'un microphone est bien moindre que celle d'une sortie niveau ligne, des précautions supplémentaires sont à prendre en compte. A celà s'ajoute le cas des microphones électrostatiques (qui nécessitent une alimentation pour fonctionner), vous comprendrez qu'il faut bien une page à part pour parler de ces splitters micro, qui peuvent aussi bien exister en tout passif (transfo), en tout électronique (AOP ou transistors) ou en hybride (électronique + transfo).