Publications > Jeunesse > Pazélégante et la maladie rose

Dernière mise à jour : 07/03/2017
Statut : En cours
ISBN : <aucun>

L'histoire...


livre_jeunesse_la_maladie_rose La maladie rose s'abat sur un village de sorcières et les empêche de faire peur aux enfants. La sorcière Pazélégante, qui convoite le poste de Tromole la Grande Sorcière, décide de prendre la situation en main.

Pazélégante et la maladie rose (extrait)

Ce qui arrivait à la sorcière Padrôle était terrible. Et Pazélégante frémissait à l'idée d'être contaminée à son tour. Mais la sorcière Padrôle l'avait bien cherché. Quand la mâchoire sur pattes du Grand Palais (qu’on appelait aussi le porte-parole de la Grande Sorcière) avait expliqué sur la place publique comment se protéger de la maladie rose, Padrôle avait ses écouteurs sur les oreilles. Son jeune âge l'excusait en partie, car à 230 ans on aime écouter de la musique. Mais n'empêche. Maintenant, elle était bien avancée ! En riant sans arrêt, il n’était plus possible de faire peur aux enfants. Le pire dans l'histoire, c'est qu'elle mettait en danger les autres sorcières, car la maladie rose était contagieuse. Quiconque recevait un postillon de rire dans la figure, était aussitôt contaminé et se mettait à rire à son tour. Bien sûr pour limiter les risques, on avait enfermé à double tour la sorcière Padrôle dans sa maison, comme on l’avait fait pour les autres sorcières contaminées. En plus, des cactus géants avaient été glissés dans sa cheminée, pour l'empêcher de s'échapper. Mais avec une sorcière malade, on n'était jamais sûr que des cactus géants soient suffisants.
...

Avertissement

Ce texte a fait l'objet d'un dépôt de paternité auprès de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) et auprès de CopyrightFrance.

Textes déposés - copyrightfrance_7MY54C7-1