Logiciels > Freewares > SpectroScope - Vx.x.x.x

Dernière mise à jour : 01/09/2008

Présentation

Le logiciel SpectroScope est un oscilloscope / analyseur de spectre travaillant dans le domaine audio, et utilisant comme interface d'entrée une carte son quelconque (basique ou haut de gamme).

spectroscope_main_001_tn spectroscope_main_002_tn
(clic pour agrandir)

Remarques concernant les copies d'écran ci-avant
- Ne tenez pas compte des réglages visibles sur la copie d'écran de l'outil en mode analyseur de spectre, ce sont les mêmes que ceux de l'oscillo, je n'ai pas encore réalisé les contrôles propres à ce type d'appareil de mesure.
- Les courbes ne sont pas régulières, c'est normal car l'acquisition se fait avec un micro et c'est moi qui siffle ou qui chante. Avec un géné audio, c'est bien plus beau ;-)

Echelle verticale
Mode manuel / Mode Auto
Deux modes de fonctionnements sont proposés :
- Echelle manuelle, où l'on spécifie la plage de tension entre min et max de l'écran. Actuellement, la valeur min correspond toujours à la valeur max, au signe près bien entendu. Ce qui signifie que le zéro est toujours au centre de l'écran.
- Echelle automatique, où le logiciel adapte automatiquement l'échelle en fonction de l'amplitude du signal acquis, de telle sorte que le signal est toujours représenté dans son intégralité sur l'écran.
Offset vertical
Ce n'est pas encore visible sur les copies d'écran qui précèdent, mais j'ai également prévu un décallage vertical (offset) des courbes pour chacune des deux voies, afin de placer le cas échéant une courbe au-dessus de l'axe central (amplitude zéro) et l'autre courbe en-dessous, comme on peut le faire sur un oscilloscope réel. Cette fonction est obtenue en ajoutant une composante continue de valeur variable au signal entrant, après suppression éventuelle d'une composante continue présente à l'origine.
Couplage d'entrée
Un bouton de couplage d'entrée à trois positions est implémenté :
- Position DC : le signal entrant est transmis au système d'affichage tel qu'il arrive, composante continue présente ou pas.
- Position AC : le signal entrant est débarrassé de toute composante continue éventuelle, et seule la composante alternative est transmise au système d'affichage.
- Position GND : le signal entrant n'est pas transmis au système d'affichage, cette position correspond simplement à la désactivation de l'entrée.
La majorité des cartes son disposent d'un condensateur de liaison, et on pourrait bien se demander pourquoi vouloir stopper une composante continue une fois le signal entrant acquis. Là, je vous laisse cogiter un peu et vous documenter, le cas échéant ;-)
Déclenchement (trigger)
Je vais être franc : la fonction trigger ne fonctionne pas encore. Le trigger (déclancheur) doit permettre de spécifier la condition pour laquelle le signal entrant doit être affiché, et permet une synchronisation parfaite de l'affichage. Pour l'instant, tout ce qui entre est affiché, de façon continue et inconditionnelle.

Etalonnage

L'interface d'entrée étant une carte son, une procédure d'étalonnage est obligatoire pour pouvoir faire la correspondance entre l'amplitude du signal entrant et l'amplitude affichée. Sans cette étape de calibrage, il est tout simplement impossible de dire qu'à telle amplitude du signal d'entrée correspond telle valeur affichée, si ce n'est en utilisant comme référence l'amplitude numérique FS (Full Scale). On peut en effet toujours dire qu'un signal d'entrée "propre" provoquant un début de saturation au niveau de l'affichage correspond au maximum toléré par le système d'acquisition audio, mais ça s'arrête là. Je décrirai la procédure d'étalonnage (qui ne devra être opérée qu'une seule fois, avant tout usage) une fois la première version du logiciel mise à disposition.

Téléchargement

Le logiciel n'est pas encore publié car si la partie affichage en elle-même est déjà fonctionnelle, il me reste encore beaucoup à faire du côté de la selection manuelle des échelles verticale et horizontale. Pour être précis, j'ai quasiment terminé les routines relatives à l'échelle verticale, mais je n'ai pas beaucoup avancé sur l'échelle horizontale (tout du moins pour l'échelle temporelle de l'oscilloscope, puisque je pense laisser une plage de fréquence d'analyse constante pour l'analyseur de spectre).