Musique > Instruments > AcceloMidi

Dernière mise à jour : 13/10/2013

Présentation

Cet instrument délivre des notes MIDI qui dépendent de l'orientation et des déplacements d'un accéléromètre. Le circuit est basé sur un PIC 16F88 et un module accéléromètre ACCEL BOARD de MikroElektronika.

mikroe_accel_board_001a

Cette réalisation est une base de départ à un instrument plus ambitieux. Je devais me faire la main.

Schéma

Un circuit simple, surtout quand on sait que la moitié supérieure du schéma tient dans quelques millimètres carrés...

accelomidi_001

Principe général
Le module accéléromètre délivre trois tensions relatives aux axes X, Y et Z et dont la valeur dépend de sa position physique dans l'espace. Le PIC lit en boucle ces trois tensions et délivre des informations MIDI qui dépendent des variations de position et déplacements. On peut tout aussi bien envoyer des notes que des événements de type Control Change pour faire varier les paramètres d'un filtre audio (piloté par MIDI), en temps réel. Pour mes premiers essais, j'ai décidé d'envoyer des notes, sur trois canaux MIDI différents selon un savant mélange de "j'essaye pour voir".

Carte accéléromètre
Pour des raisons de rapidité de développement, j'ai utilisé la carte prête à l'emploi ACCEL BOARD de MikroElektronika qui embarque un accéléromètre ADXL330 avec des amplificateurs opérationnels (AOP) montés en suiveur de tension. Ajout d'un petit connecteur 5 points au pas de 2,54 mm et hop, connexion au PIC via une petite plaque sans soudure (voir photos du prototype).

Prototype

Réalisé encore une fois avec ma platine de développement EasyPic7, le temps de la mise au point.

instruments_accelomidi_001_proto_001a instruments_accelomidi_001_proto_001b instruments_accelomidi_001_proto_001c

La sortie MIDI de l'instrument (du PIC, si vous voulez) était reliée à mon générateur multitimbral portable Yamaha QY70, la manière la plus simple pour moi de ne pas m'étendre trop dans le salon. Sauf que... ce cher QY70 n'accèpte pas de jouer en multitimbral avec des données MIDI externe, il ramène tous les canaux MIDI reçus sur la piste en cours de sélection. Pas grave, j'ai utilisé Ableton Live (livré avec mon interface audio Focusrite) installé sur un PC portable, et ai fait jouer des VSTi (instruments virtuels). Dans le programme du PIC, j'ai fait un petit mélange dans le traitement des données liées aux mouvements du capteur pour déclencher des notes sur trois canaux MIDI distincts, avec des hauteurs de note et des valeurs de vélocité variable, ça fonctionne très bien et le rendu est plutôt intéressant. Pour un jeu scénique, il faut évidement travailler plus au niveau des sons à générer, là on passe dans le domaine artistique où j'ai encore énormément à apprendre. L'important pour moi était, pour cette première étape, d'avoir une base technique fonctionnelle. Il va de soi que les données issues du capteur pourraient tout aussi bien être utilisées pour déclencher des jeux de lumières (simples spots ou appareils DMX) au lieu de s'en servir pour faire de la musique. Hum... je sens qu'une petite vidéo s'impose !

Circuit imprimé

Non réalisé.

Logiciel du PIC

Fichier compilé pour PIC (binaire *.hex).
AcceloMidi 001 - 16F88 - (13/10/2013)
Si vous souhaitez recevoir par la poste un PIC préprogrammé et prêt à utiliser, merci de consulter la page PIC - Sources.

Historique

13/10/2013
- Première mise à disposition.