Electronique > Réalisations > Effets > Auto-panner 001

Dernière mise à jour : 22/04/2018

Présentation

Cet effet permet de commuter alternativement une source audio mono vers deux sorties séparées, à une vitesse réglable.

autopanner_001_pcb_3d_a

La commutation d'une voie à l'autre est directe et non progressive.

Avertissement

Ce circuit a été conçu pour travailler uniquement avec des signaux "audio" logiques (sirène 001 par exemple, au point de sortie "ligne").
Avec une source audio analogique, les bruits de commutation et la distorsion causés par ce circuit peuvent se révéler gênants - mais vous avez bien sûr le droit d'essayer, c'est sans risque.

Schéma

Uniquement des composants courants, faciles à trouver et pas chers.

autopanner_001

Le circuit peut être décomposé en deux sections :
- oscillateur
- commutateur

Oscillateur
L'oscillateur est basé sur un NE555, suivi d'une bascule D (U2:A, une moitié de CD4013) montée en diviseur de fréquence par deux. Le NE555 rythme l'ensemble, et la bascule D permet de disposer de temps égaux pour les deux sorties appelées Out_L et Out_R. A chaque fois que la sortie du NE555 présente un front montant, la bascule change d'état, et les sorties Q (broche 1) et Qbarre (broche 2) changent d'état logique. On a toujours une sortie à l'état bas quand l'autre est à l'état haut. On dispose ainsi sur des lignes notées Cde1 et Cde2, de signaux logiques de commandes en opposition de polarité.

Commutateur
Le commutateur est basé sur les transistors Q1 et Q2, montés en interrupteurs tout ou rien (bloqués ou passants). Ces transistors ne sont pas utilisés en "interrupteur série", mais en "interrupteur parallèle". Quand ils conduisent, ils court-circuitent la sortie sur laquelle ils sont raccordé.
Supposons Q1 et Q2 bloqués, ce qui n'est possible que quand le système est hors tension. Dans ce cas de figure, le signal entrant sur J1/In parvient avec la même amplitude aux deux sorties J2/Out_L et J3/Out_R, via les résistances R7 et R9. Notez en passant que ces deux résistances forment chacune un pont diviseur résistif avec la résistance d'entrée du montage qui va suivre, et qu'une petite atténuation d'amplitude est donc inévitable (mais non critique dans notre application). Examinons maintenant le cas de figure où le système est mis sous tension (et qu'il fonctionne). Les lignes Cde1 et Cde2 vont passer alternativement de l'état haut à l'état bas. nous n'avons que deux modes de fonctionnement possibles ici :

autopanner_001_graphe_001a
Remarque : le signal n'est pas entièrement anihilé sur la sortie court-circuitée, car le court-circuit provoqué par Q1 ou Q2 n'est pas parfait, et en plus on a les résistances série R8 et R10 dont on pourrait bien se passer. On a donc un petit résidu dans les zones de "silence".

autopanner_001_graphe_002a

Mais l'atténuation est largement suffisante pour faire illusion. Si toutefois vous souhaitez une atténuation encore plus prononcée, remplacez R8 et R10 par un strap, et utilisez des transistors bipolaires dont la jonction E-C (Emetteur-Collecteur) ou des transistors à effet de champ dont la jonction D-S (Drain-Source) présente une "résistance" plus faible à l'état passant (JFET 2N7000 par exemple).

autopanner_001b

Cette seconde proposition avec transistors 2N7000 risque plus de poser problème (distorsion) si vous l'essayez avec des signaux audio analogique. Mais comme dit en avertissement en début d'article, ce montage n'est pas prévu pour ça. Bref, vous pouvez continuer d'expérimenter... en n'oubliant pas que des signaux audio analogiques sont par nature alternatifs et qu'ils peuvent comporter des alternances négatives...

Alimentation
Une simple pile 9 V suffit pour ce montage. Mais bien entendu, vous pouvez aussi utiliser une alimentation secteur délivrant une tension comprise entre 9 V et 12 V (courant min 100 mA).

Adaptation pour signaux audio analogiques

Il est tout à fait possible d'utiliser des optocoupleurs analogiques pour assurer la fonction de commutation, selon le principe adopté dans mon chenillard sonore 001. Dans ce cas, l'utilisation du système sera permise avec des sources audio analogiques quelconques (mais ne devant toutefois pas dépasser une amplitude de 33 kV, sous peine de grésillements). Notez toutefois que le temps de réponse des optocoupleurs analogique est plus élevé que celui des optocoupleur logiques, et que cela impose de facto une limite haute à la vitesse d'auto-panning.

Circuit imprimé

Non réalisé.

Historique

22/04/2018
- Première mise à disposition.