Electronique > Réalisations > Correcteurs > Correcteur tonalité 001 (Graves - Aigus)

Dernière mise à jour : 18/07/2005

Présentation

Le correcteur de tonalité Graves Aigus passif dont il est question ici fait suite à une demande "externe" (de AudioFanzine pour ne rien vous cacher), et est destiné à être raccordé directement sur la sortie micro d'une guitare. A ma connaissance, il n'a été testé que par deux personnes, une est satisfaite des résultats, l'autre non. Ce schéma n'est donc pour le moment qu'une base de départ, qu'il reste à mettre en pratique. Ce dont vous allez vous charger, n'est-ce pas ? Pour un montage plus "sérieux" (mais actif et nécessitant donc une alimentation), merci de vous reporter à la page Correcteur de tonalité 002 ou Correcteur de tonalité 003.

Le schéma


electronique_correcteur_tonalite_001

RV1 (TONE A) : réglage tonalité "Aigus"
RV2 (TONE G) : réglage tonalité "Graves"
RV3 (VOL) : réglage volume général.
 
- Pour RV1 : pas de commentaire particulier, c'est un montage de type classique que l'on rencontre souvent pour un réglage de tonalité "aigus". Plus la résistance variable RV1 est faible, et plus le condensateur C1 court-circuite les aigus à la masse, et donc les atténue.
- Pour RV2 : là, on fait la "balance" entre signal avant passage dans le condensateur C2, et après passage dans ce même condensateur. Comme la valeur de C2 est faible, les graves sont atténués après l'avoir traversé. Donc quand le potentiomètre RV2 est du côté de R1, les graves passent entièrement, et quand il est de l'autre côté, les basses sont atténuées de l'ordre de 6dB, soit moitié d'amplitude. 
- Pour RV3, pas de commentaire particulier non plus. Choisir pour ce potentiomètre un modèle logarithmique.

A essayer, à ajuster avec les valeurs de composants qui vont bien. Notemment pour C2, dont la valeur déterminera la fréquence de coupure dans les graves : trouver la valeur qui va pour un résultat auditif qui convient.