Electronique > Réalisations > Symétriseur audio 004

Dernière mise à jour : 25/07/2010

Présentation

Ce montage dispose d'une entrée niveau ligne de type asymétrique et une sortie niveau ligne symétrique de bonne qualité. La structure symétrique de sortie autorise l'utilisation de câble d'une certaine longueur tout en conservant de bonnes caractéristiques audio et une très bonne immunité aux parasites externes (voir en fin de page pour la question de la longueur du câble). Pour une version améliorée, merci de vous reporter à la page Symétriseur audio 001 pour une version sortie à transistors, ou à la page Symétriseur audio 002 pour une version sortie sur transformateur. Ce montage est le compagnon idéal du désymétriseur audio 004.

Le schéma

Le schéma présenté ici devrait vous rappeler celui du symétriseur audio 003. C'est normal, c'est la même structure, qui a été modifiée pour accepter de travailler avec une alimentation simple.

Symetriseur audio 004

Le premier amplificateur opérationnel (AOP) U1:A, qui fait partie d'un circuit intégré double AOP de type NE5532, assure en même temps une adaptation d'impédance (entrée haute impédance et sortie basse impédance) et une inversion de phase du signal d'entrée. Le second amplificateur opérationnel U1:B opère une seconde inversion de phase et assure là aussi une sortie sous basse impédance. Comme les deux AOP sont montés en série et que les deux opèrent une inversion de phase, le signal en sortie du second se retrouve en phase avec le signal d'entrée. C'est ce signal en phase qui aboutira sur la broche 2 de la XLR de sortie, alors que le signal en opposition de phase aboutit sur la broche 3 de la XLR. L'entrée non inverseuse des AOP n'est pas reliée à la masse comme on l'aurait vu si l'alimentation était de type symétrique, mais est reliée à un potentiel dont la valeur est moitié de la tension d'alimentation. Cette "demi-alimentation", appelée masse virtuelle, est obtenue par l'utilisation des deux résistances R9 et R10 de même valeur montées en diviseur de tension.

L'alimentation

Ce montage a été conçu pour être alimenté sous une tension unique comprise entre +12 V et +24 V par rapport à la masse. Un alimentation simple, telle que celle décrite à la page Alimentation simple 001, convient très bien. Les deux condensateurs de découplage d'alimentation C4 et C5 doivent être montés au plus près du circuit intégré U1.

Réalisation

Les photos qui suivent proviennent de Jacques K., qui a réalisé ce symétriseur audio 004 et le désymétriseur audio 004.

symetriseur_audio_004_a symetriseur_audio_004_bsymetriseur_audio_004_c

Merci à lui pour ses retours d'info !

Longueur des câbles de liaison

Un tel circuit permet d'utiliser des longueurs de câble de plusieurs mètres, mais pas autant que ne le permettent les symétriseurs et désymétriseurs plus "sérieux" tels que symétriseurs audio 002 (avec transfo d'isolement), symétriseur audio 006 (à base de SSM2142 ou DRV134) et désymétriseur audio 005 (à base de SSM2141 ou INA137). En réalité, la longueur maximale du câble dépend étroitement du type même de câble, et notament de la valeur de sa capacité parasite au mètre. Pour une liaison audio analogique symétrique, l'emploi d'un câble de type Ethernet Cat5, Cat5e ou Cat6 est tout à fait envisageable et est même conseillé par rapport à l'emploi d'un câble audio symétrique standard à deux conducteurs + masse (à moins que ce dernier soit de type haute qualité avec paire torsadée). La capacité parasite au mètre d'un câble Ethernet (de préférence à paires torsadées) est bien moindre et l'atténuation dans les fréquences élevées arrive bien moins vite, tout en diminuant le risque de "surcharge" vue par l'émetteur (symétriseur). Pour le circuit dont il est question ici, je pense qu'il est raisonnable de penser que la longueur du câble de liaison ne doit pas excéder une vingtaine de mètres pour le couple symétriseur audio 004 / désymétriseur audio 004, car le circuit symétriseur audio 004 n'est tout de même pas prévu pour aller très loin.