A
  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Glossaire - I

ID3 : Informations (appelées Tag ou balises) ajoutées dans les fichiers MP3 indiquant d'où ils proviennent (chanson, artiste et album). Les données ID3 ne sont pas indispensables pour l'écoute des fichiers MP3 et peuvent ne pas être spécifiées.
IDE : interface de gestion des disques durs, standard sur les PC compatibles.
IEEE (bus) : prononcer I3E ; standard de communication entre appareils de mesure.
IIR : Infinite Impulse Response. Filtre à réponse infinie. Catégorie de filtres numériques permettant de réaliser une émulation de filtres analogiques tels que ceux utilisés dans les correcteurs.
I-LINK / S400 : Connecteur qui permet de véhiculer le flux numérique Dolby Digital, DTS mais aussi SACD et DVD Audio vers un amplificateur audio vidéo ou un processeur dans des conditions optimales. Cette liaison permet en outre de synchroniser le lecteur et l'amplificateur pour que la configuration sonore se fasse automatiquement, en fonction du type de signal. Voir aussi IEE1394 et FireWire.
IMAPInternet Messaging API Protocol. Protocole de messagerie Internet, notamment IMAP4, destiné à relever et envoyer des messages électroniques. Comme le protocole POP3, les messages peuvent êtres lus depuis n’importe quel terminal relié à l'internet, tout en restant stockés sur le serveur de messagerie.
IMPEDANCE : résistance en courant alternatif. On divise les impédances en 3 catégories : basse impédance : 0 à 600 Ohms ; moyenne impédance : 600 Ohms à 10 kOhms ; haute impédance : + de 10 kOhms. On doit respecter une certaine compatibilité entre les impédances. On peut travailler en adaptation d’impédance (matching). L’impédance de la source est égale à l’impédance d’entrée. On observe une perte de 6 dB du signal, mais on favorise la transmission des transitoires, à condition que le câble de liaison soit lui-même adapté. Exemple : en vidéo, entrées et sorties 50 Ohms et câble 50 Ohms. Adaptation de tension (bridging) : l’impédance de source doit être inférieure à l’impédance d’entrée (environ 10 fois plus faible au minimum). La perte de tension est minime (1dB) et on peut raccorder une source à plusieurs entrées. Exemple : microphone 200 Ohms raccordé à une entrée micro dont l’impédance est de l’ordre de 2 kOhms.
IMPEDANCE CARACTERISTIQUE : Cette notion n’intervient qu’en haute fréquence (vidéo ou audio-numérique), où la constitution et la qualité des câbles et des connecteurs prennent une importance toute particulière. En vidéo, l’impédance caractéristique d’un câble et d’un connecteur doit être de 75 et de 110 en AES/EBU. Toute entorse à cette règle se traduit par des problème lors de l’exploitation.
IMPEDANCE DE CHARGE : impédance propre à la charge qui reçoit le signal.
IMPULSION : Tension ou courant qui change de valeur très rapidement et qui reprend sa valeur de départ très rapidement.
INFRAROUGE : Lumière invisible émise à une fréquence proche du rouge visible, et utilisée dans les technologies de communication sans fil exploitant les faisceaux d’ondes du même nom (norme IrDA : Infrared Data Association). Utilisée depuis deux décennies dans les télécommandes d’appareils de salon (téléviseurs, magnétoscope, etc.), elle est aussi exploitée pour faire communiquer ordinateurs, assistants personnels et téléphones mobiles entre eux.
IN-LINE (console) : par opposition à “split”, il s’agit de consoles dont le monitor est dans la tranche, partageant certaines ressources (auxiliaires, correction, etc.) avec la voie d’enregistrement.
IN-PHASE : en phase.
INPUT MODULE : voie d’entrée (console).
INSERT : point d’insert.
INSERT (insertion) : connexion permettant de rompre une chaîne de transmission pour y intercaler un appareil de traitement de son. Une insertion est constituée de : • un départ qui va vers l’entrée de l’effet ; • un retour qui va vers la sortie de l’effet.
INSTANT ACCESS : Accès immédiat. Se dit d’un appareil à gestion informatisée lorsque les fonctions essentielles sont  ccessibles par des organes de commande spécifiques.
INTELLIGIBILITE (indice d’) : employé pour apprécier la plus ou moins bonne perception d’un signal sonore (le plus souvent de type vocal) par un auditeur.
INTERCOM TW: appellation RTS, désignant “2 fils” (two-wire), autorisant la transmission de 2 canaux sur un câble blindé à 2 conducteurs.
I/O : Input/Ouput. Entrée/Sortie. Désigne les interfaces d’entrées-sorties entre des signaux audio et un système direct-to-disk. Une interface 8 I/O est un boîtier avec 8 entrées et 8 sorties physiques.
IR : Infra-Red ; émission de type infra-rouge.
ISA : standard de bus PC compatible tendant à disparaître au profit du bus PCI.
ISDN : Integrated Service Digital Network. Voir RNIS.
ISO : International Standards Organisation. Organisation Internationale chargée des normalisations.
ISO 9001 : référentiel de qualité applicable aux entreprises de fabrication.
ISO 9002 : standard de référence utilisé pour qualifier les services d’une entreprise afin d’offrir le meilleur service à ses clients.
ISO 9660 : Format standard inventé par High Sierra en 1988 pour la gravure des CD-R et CD-RW. Il limite le nom des répertoires et des fichiers à huit caractères (limitation liée au format DOS basé sur 8.3 caractères).
ISOLATION PHONIQUE : technique consistant à isoler un lieu d’écoute de l’environnement sonore extérieur, à l’aide de matériaux  (plâtre, feuilles de plomb, parpaings, dalles flottantes, etc.).