A
  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Glossaire - S

SACD : Super Audio CD. Format créé pour remplacer à terme le CD. Il permet de stocker plus d'information sur le disque pour améliorer nettement la qualité du son grâce à une bande passante et une dynamique plus importante (le son est plus précis et plus naturel). Il permet également une diffusion en multicanal de très haute qualité si le disque a été enregistré ainsi. Il s'agit souvent d'un disque multicouche qui contient une couche compatible avec un lecteur de CD traditionnel et une couche SACD qui ne peut-être lu que par un appareil équipé d'un décodeur spécifique (platine de lecture SACD ou lecteur de DVD multi plateforme). Conccurent direct du DVD Audio.
SAR : Specific Absorption Rate. Indicateur permettant de mesure la quantité d’énergie de radiation absorbée pendant l’utilisation d’un téléphone mobile (par exemple). Il utilise le ratio entre l’énergie en Watts et la masse exposée, en l’occurrence la tête et son contenu . Plus le téléphone est éloigné de la borne relais à laquelle il est connecté, plus devra émettre de "micro-ondes", et plus l’indicateur SAR sera élevé. Dans l'Union européenne, la maximale de l’indicateur SAR est 2 W/kg. SCINTILLEMENT : variations rapides de la vitesse de défilement d’un magnétophone, tourne-disques ou CD.
SCSI : Small Computer System Interface. (On prononce “skeuzi”). Interface qui permet de réaliser une chaîne de six périphériques, connectés à l’unité centrale (sept adresses en tout). Le port SCSI est standard sur les Macintosh, et est principalement utilisé pour les mémoires de masse. Des cartes SCSI permettent de mettre en place la même chaîne sur des PC. SCSI II et III: versions améliorées de l’interface SCSI.
SECAM : Norme de diffusion des images TV en vigueur en France. L'image diffusé comprend 625 lignes à 25 images par secondes.
SED : Surface-conduction Electron Emitter Display. Procéde à mi-chemin entre les écrans plats et les tubes cathodiques. Aux premiers, le SED emprunte le faible encombrements et aux seconds le principe du canon à électrons. Cette technologie place un canon à électrons miniature derrière chaque pixel. Ses qualités sont une absence de rémanence, un contraste élevé, un noir profond, d'excellents angles de vision. Elle se place en concurrence avec le LCD et le plasma.
SELECTIVITE : grandeur indiquant la largeur relative d’un filtre.
SERIAL-ATA : Interface d'entrée/sortie pour unités de stockage interne comme des disques durs ou des graveurs de DVD. Son débit initial de 150 Mo/s devrait s'étendre à 600 Mo/S d'ici 2007.
SERVEUR : Station dans un réseau qui fournit des données aux autres postes du réseau, à la demande d'autres ordinateurs appelés clients. On parle d'architecture réseau client serveur. Exemple : serveur HTTP qui fournit des pages web à la demande d'un navigateur.
SHAREWARE : Logiciel en libre essai en français. Logiciel payant que l'on peut utiliser en libre essai durant une période ou un nombre d'utilisations donnés. Si son utilisateur souhaite utiliser définitivement le logiciel, il a l'obligation de rétribuer l'auteur du logiciel.
SHIELD : blindage.
SIGNAL PROCESSOR : processeur de signal.
SIGNAL TO NOISE RATIO : S/N, rapport signal/bruit.
SIGNATURE ELECTRONIQUE : Signature reposant sur un système de chiffrement à clé publique et clé privée permettant de d'authentifier l'émetteur d'un document. La clé privée sert à signer, la clé publique sert à vérifier cette signature. La signature électronique est l'équivalent numérique de la signature manuscrite.
SIMSubscriber Identity Module. Une carte SIM désigne la carte à puce qu’on loge dans son téléphone mobile afin qu’il puisse se connecter au réseau de l'opérateur mobile. Elle permet d’identifier personnellement l’abonné et contient des informations comme le numéro de téléphone et tout ce qui est relatif au réseau de l’opérateur et à l’abonnement.
SLAVE : esclave.
SLEEVE : partie métallique d’un jack correspondant à la masse.
SLOT D’EXTENSION : Emplacement interne.à l’unité centrale dans lequel on peut placer une carte d’extension (carte son, carte vidéo, carte sampler...). Ces slots peuvent être aux formats Nubus, PCI, ISA, etc.
SMARTPHONE : Littéralement "téléphone intelligent". Terme utilisé pour désigner les téléphones évolués, qui possèdent des fonctions similaires à celles des assistants personnels. Certains peuvent lire des vidéos, des MP3 et se voir ajouter des programmes spécifiques.
SMPT : Simple Mail Transfer Protocol. Protocole couramment employé pour expédier des messages électroniques. Lorsqu'un internaute envoie un courrier électronique à un ami, le serveur de messagerie de son fournisseur d'accès joue avec d'autres serveurs SMTP de relais jusqu'au destinataire.
SMPTE : Society of Motion Picture and Television Engineers ; groupement professionnel édictant des règlements et des standards. Le code temporel SMPTE est utilisé pour la synchronisation entre divers équipements (magnétophones, magnétoscopes, etc.).
SMS : Short Message Service, ce sont des messages texte, également appelés texto, envoyés d'un téléphone à un autre. Limités à 140 ou 160 caractères, ils ont engendré le langage qui porte leur nom, composé d'abréviations les plus courtes possibles. Voir aussi MMS.
SMT (Surface Mount Technology) : Technologie de montage en surface. CMS en français.
SOCAPEX® : constructeur de connecteurs multibroches ; les connecteurs séries SL en 37, 43 et 61 points se sont imposés comme standards des connexions multipaires audio.
SOLDER : Soudure (matériau).
SOLDERING : Soudure (opération). Peut aussi désigner le brasage, même si le terme Brazing existe aussi.
SOLO: écoute prioritaire d’une ou plusieurs voies (console).
SONOMETRE : appareil mesurant l’intensité d’un niveau sonore.
SOUFFLE : bruit de fond constitué de fréquences aiguës.
SOUND REINFORCEMENT : renforcement sonore, sonorisation.
SPAM : Aussi appelé courrier abusif et pourriel, le spam se réfère aux courriers électroniques publicitaires envoyés en masse à des milliers d'internautes sans qu'ils les sollicitent. On surnomme les émetteurs de ces messages spammeurs.
SPDIF : ou S/PDif. Sony/Philips Digital Interface. Format standard utilisé pour transférer des données entre deux appareils audio numériques, via un câble RCA (appelé aussi cinch) ou un câble optique (avec connecteurs TosLink).
SPEAKON : les connecteurs Speakon existent en 4 et 8 broches, principalement disponibles sous la marque NEUTRIK®. Ils sont exclusivement réservés aux connexions des liaisons haut-parleur.
SPLITTER ACTIF : système de distribution d’un signal micro vers plusieurs entrées de consoles ; la conception active permet une
indépendance totale des liaisons en ce qui concerne les désadaptations d’impédance, les interférences et les bouclages de masses.
SPL : Sound Pressure Level ; niveau de pression sonore.
SPYWARE : Contraction de spy et software. Logiciel espion qui collecte des données personnelles avant de les envoyer à un tiers, comme transmettre les données saisies grâce au clavier par exemple.
SRAM : Mémoire très rapide pouvant être sauvegardée en cas de coupure de courant par une batterie, grâce à sa très faible consommation en veille. Voir mémoire flash.
SRS : Sound Retrieval System. Traitement sonore qui peut restituer le son en 3D, ainsi qu'intensifier les basses. La plupart des lecteurs MP3 dotés de capacités SRS permettent de configurer cette fonctionnalité.
SST : connecteurs standard que l’on trouve sur la fibre optique.
ST : Type de connecteur pour fibre optique utilisé pour transmettre des données numériques, le plus souvent au format logiciel S/PDIF (voir AT&T).
STAR POINT : point central de masse.
STARQUAD : type de câble audio blindé, destiné à véhiculer une modulation symétrique micro ou ligne. Ce câble est constitué de 4 conducteurs qui sont reliés entre eux, deux à deux, à chacune des extrémités de la ligne. Ce type de câble, associé à ce câblage, permet d’obtenir une meilleure réjection des bruits et parasites (les conducteurs sont torsadés deux à deux).
STATIQUE (microphone) : également appelé micro à condensateur. Son élément capteur est constitué d’une fine membrane métallisée, vibrant au gré des ondes sonores, modulant la capacité et donc la tension délivrée. Ce type de capteur est caractérisé par une excellente réponse aux fréquences hautes et aux transitoires.
STREAMING : Transmission de fichiers audio ou vidéo sur un réseau intranet ou sur l'internet, depuis un serveur vers un client lecteur audio ou vidéo. Les fichiers sont transmis en flux continu dès que l'internaute sollicite le fichier plutôt qu'après le téléchargement complet de la vidéo et de l'extrait sonore. Des logiciels de lecture audio et vidéo tels que Realone de Realnetworks, Quicktime Player d'Apple et Windows Media Player de Microsoft donnent accès à du contenu audio et vidéo diffusée sous le mode du streaming.
SUB-BASS : enceinte spécialisée dans la reproduction des fréquences très graves (généralement inférieures à 100 Hz).
SUB D : connecteur utilisé intensivement en micro-informatique pour le raccordement des périphériques. Existe en 9, 15, 25, 37 et 50 points. Utilisé pour les liaisons RS232, les consoles radio SOUNDCRAFT, les télécommandes de certains magnétophones.
SUPPORT (de données informatiques ou audio) : élément matériel permettant de stocker des données sous forme analogique ou numérique. Les plus connus sont : cassette, bande, DAT, CD, disque vinyle, disque dur, disquette, Syquest, disque optique, carte PCMCIA...
SURECHANTILLONNAGE : principe de conversion analogique-numérique consistant à convertir à plusieurs fois la vitesse de base, puis à filtrer en numérique et moyenner le résultat, ce qui augmente la linéarité et supprime les rotations de phase dues aux filtres analogiques anti-repliement. principe de conversion numérique-analogique consistant à simuler par interpolation une vitesse  supérieure, ce qui diminue le bruit perçu et supprime les rotations de phase des filtres de reconstruction.
S-VIDEO : Standard de diffusion vidéo qui utilise un seul câble pour véhiculer, d'un côté la chrominance (la couleur) de l'autre la luminance (le contraste) de l'image. Le connecteur présente ainsi plusieurs points de contact relativement fragiles, mais permet d'obtenir une image de belle qualité.
SYMBIAN : Système d'exploitation (OS) pour téléphone mobile. Développé par un consortium de constructeurs du secteur, il se destine aux téléphones dits intelligents, également appelés smartphones. Ces appareils disposent de fonctions d'agenda, de carnet d'adresses, mais ils acceptent des programmes supplémentaires à la manière d'un PC.
SYMETRIQUE (câble) : le terme symétrique s’applique en principe à une liaison. On parle communément d’un câble symétrique ; cela définit un câble à deux conducteurs blindés (son utilisation ne rend pas forcément la liaison symétrique).
SYMETRIQUE (liaison) : liaison de type professionnel basée sur deux conducteurs et un blindage. Un transformateur à chaque extrémité renforce, dans certains cas, l’immunité de ce type de câblage par rapport aux bruits parasites.
SYNCMODE (lecture synchrone) : les pistes précédemment enregistrées sont lues par la tête d’enregistrement, de façon à respecter le synchronisme.
SYNCHRONISEUR : système permettant à plusieurs machines lectrices de défiler en parfait synchronisme, grâce à une référence commune, le temps codé (Time Code), qui est enregistré sur chacune des machines.
SYQUEST®: Marque et modèles de drives et supports informatiques amovibles de capacité comprise entre 40 et 270 Mo.